La Une

3,6 millions de nos concitoyens en danger de mort en 2020 ; soit 1,3 millions de plus qu’en 2019

la crise humanitaire s’accentue au mali. de quelques 2,3 mil- lions de personnes à sau- ver en 2019, le bureau de coordination des affaires humanitaires de l’onu place la barre à 3,6 mil- lions en 2020. comment faire pour sauver toutes ces personnes ? le pro- blème est là.

dans son dernier rapport, le bureau de coordination des affaires humanitaires de l’onu (ocha) tire la sonnette d’alarme sur la situation de plus en plus dramatique au mali. dans notre pays, 3,6 millions de personnes sont en dif-

ficulté. ce qui fait un plus de 1,3 millions de maliens en danger de mort à la même période en 2019. a cet effet, la commu- nauté internationale a fait un appel de fonds de l’or- dre de 390 millions de dol- lars. ce fonds est censé couvrir les besoins huma- nitaires, sauver des vies, faciliter l’accès aux ser- vices sociaux de base, as- surer la protection des populations et renforcer leur résilience.

selon l’institution onu- sienne, cette augmenta- tion s’explique par la persistance des conflits et l’instabilité sécuritaire no-

tamment dans la région du liptako-Gourma.
a cela s’ajoute les effets des poches de sèche- resse et des inondations, précise-t-elle.

pour plus de précision, ocha ajoute que cet appel de fonds ne tient pas compte de la pandé- mie de coVid-19 qui af- fecte le mali. cela est une nouvelle donne qui va né- cessiter une réponse hu- manitaire avec plus de ressources financières. par ailleurs, le bureau de coordination des affaires de l’onu dit qu’à la date de février 2020, les vio- lences liées au conflit au

mali ont entraîné le dépla- cement interne de 218 536 personnes, contre 84 500 il y a un an.

Quant au nombre de per- sonnes en insécurité ali- mentaire sévère, il est passé de 548 644 en mars 2019 à 1,3 million en mars 2020. celui en insé- curité alimentaire modé- rée est estimé à 3,6 millions de personnes.

Les réalités de 2019

le bureau de coordination des affaires de l’onu (ocha) précise que sur les 324 millions de dollars recherchés en 2019, un total de 167 millions de dollars a été mobilisé au 31 décembre 2019, soit un taux de financement de 52 pour cent.

ces fonds ont permis d’assister 1,3 million de personnes.
‘’J’exprime toute ma grati- tude aux partenaires tech- niques et financiers qui ont rendu ces actions pos- sibles. cette année, nous avons encore plus besoin de leurs contributions et de celles d’autres dona- teurs pour sauver des vies au mali et participer aux efforts visant à rendre les populations plus résis- tantes face aux chocs,’’ a conclu mme mbaranga

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page