La Une

Gouvernement : Lamine Seydou TRAORE, un ministre qui brille comme suspect

L’unanimité est faite que Lamine Seydou Traoré a été reconnu brillant sujet durant tout son cursus scolaire et universitaire. Mais cela suffit-il aujourd’hui de confier une telle responsabilité à un sujet certes, jeune et brillant mais dont la probité a été mise à une très rude épreuve il y a de cela trois ans.

Nommé DGA adjoint de Orange Mali le 22 avril 2016, Lamine Seydou Traoré, a été limogé le jeudi 30 mars 2017. Si ces proches ont avancé comme raison de ce limogeage sa candidature poste de président de  l’AMRTP (Autorité Malienne de Régulation des Télécommunications et des Postes), d’autres sources avancent d’autres raisons, relatives à des incompatibilités avec ses fonctions. 

Selon, nos informations, Lamine Seydou Traoré aurait créé des entreprises écrans qui exécutaient des marchés de Orange Mali. Chose interdite par le code de conduite de conduite de la société de téléphonie.

Si ces assertions sont avérées, le nouveau ministre après s’être gavé « de jus d’orange », ne se ne se bâtirait-il pas « de mines d’or » aux dépens du Mali et sans  impunité ?

Il est vrai qu’au cours du DNI et aux Concertations Nationales, les jeunes ne n’insistaient pas surtout sur la moralité. Ceci expliquerait-il peut-être cela ? Espérons que notre inquiétude soit démentie par les faits dans quelques mois.

La rédaction

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page