Politique

LES CASQUES BLEUS LANCENT LA FORMATION DE SOLDATS DES FAMA RECONSTITUÉES

À Tombouctou, la MINUSMA a entamé une session de renforcement des capacités de 40 soldats des Forces Armées Maliennes (FAMa). Il s’agit de deux Officiers, huit Sous-officiers et 30 hommes de Rang, tous issus de la 1ère Section de la 2ème Compagnie du BFAR (Bataillon des Forces Armées Reconstituées). Ces militaires recevront une formation spécifique sur le volet militaire, les droits de l’homme et la formation humaine. Prévue pour durer quatre mois, cette formation se tiendra au Super camp intégré de Tombouctou, concernera au total 130 soldats du BFAR et sera dispensée par des instructeurs du Bataillon ivoirien.

La cérémonie d’ouverture de cette session de formation a eu lieu le 10 novembre dernier au Camp de la MINUSMA à Tombouctou, en présence du Général de Brigade Wael SHAWKY, Commandant du Secteur Ouest, de ses collaborateurs et de la délégation malienne conduite par Colonel Boubacar Yanssary SANOGOH, Commandant la 5ème Zone de Défense de Tombouctou. Dès leur arrivée les 40 éléments de la 1ère Section de la 2ème Compagnie du BFAR ont été sensibilisés sur les mesures barrières contre la propagation de la COVID-19, par le Médecin-chef de l’Hôpital de Niveau 1 du Bataillon ivoirien. Ils se sont également vu remettre des kits de formation.

« Pour la réussite de votre formation, j’ai choisi un bataillon d’Infanterie ; celui de la Cote d’Ivoire. Je suis honoré d’ouvrir cette formation à travers cette cérémonie. Nous prions le bon Dieu pour qu’elle se passe très bien afin que vous puissiez contribuer à la stabilité et la paix au Mali… » a déclaré le Commandant du Secteur Ouest, après avoir souhaité la bienvenue à ses hôtes et situé le contexte de la cérémonie. Le Colonel Sanogoh, Commandant de la 5ème zone de défense de Tombouctou, a quant à lui salué les inlassables efforts de la MINUSMA en faveur de la paix au Mali, avant de souhaiter la continuité de cette coopération entre les deux forces.

Source MINUSMA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page