Société

16 JOURS POUR ORANGER LE MONDE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ET AUX FILLES

Depuis le 25 novembre dernier et jusqu’au 10 décembre prochain, le monde vit au rythme de la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles. Dénommée 16 jours d’activisme cette campagne annuelle est aussi mondiale. Cette année, le thème international est « Orangez le monde : financez, intervenez, prévenez, collectez ! ». La MINUSMA et le Système des Nations Unies ne sont pas en reste et apportent leur soutien à la lutte du Gouvernement, des associations et des ONG contre ce fléau.

Décrétée par l’Assemblée générale de l’ONU en 1991, cette quinzaine permet de mener des actions mondiales en faveur de la prévention et de l’élimination des violences faites aux femmes. Les dates du 25 novembre et du 10 décembre n’ont pas été choisies par hasard. Le 25 novembre est la date à laquelle, en 1960 est survenu l’assassinat brutal des sœurs Mirabel, des militantes des droits des femmes en République Dominicaine. Le 10 décembre quant à elle, est la journée internationale des droits de l’homme.

Au Mali, la situation reste préoccupante…

Répondant aux questions des journalistes, Mme Andela a illustré l’ampleur des violences contre les femmes au Mali par quatre données statistiques sérieuses provenant du système de Gestion des informations sur les VBG (GBVIMS). Pour l’année 2019, ce sont 2021 cas de violences basées sur le genre qui ont été rapportés. En 2020 ce chiffre a augmenté de 47%, le portant à 2981 cas. Au cours de cette même année, 4617 incidents ont été enregistrés, dont 36% sont des violences sexuelles, et 99%de personnes survivantes sont des femmes, dont 45% d’entre elles, des filles de moins de 18 ans. Ces données sont disponibles dans le rapport du Secrétaire Général 2019 publié sur le site de la MINUSMA, et le rapport à venir qui sortira en janvier 2020.

Source MINUSMA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page