Société

LUTTE CONTRE LA COVID-19 À TOMBOUCTOU : LA MINUSMA OFFRE AUX AUTORITÉS SANITAIRES ET JUDICIAIRES DES KITS DE PRÉVENTION

Les 16 et 17 décembre derniers, le bureau régional de la MINUSMA a procédé à deux remises de kits d’hygiène et d’équipements de prévention et de lutte contre la Covid-19 aux autorités judiciaires et sanitaires de la région de Tombouctou. La première remise vient de la Section des Affaires judiciaires et pénitentiaires (SAJP). Elle est destinée aux juridictions de la région et s’inscrit dans le cadre de la campagne de planification, de prévention et de réponse à la pandémie de la Covid-19, initiée par les autorités maliennes en collaboration avec la MINUSMA. La seconde est celle du projet de renforcement des capacités de l’Hôpital régional de Tombouctou. Financé par la Division des Affaires civiles à hauteur de 24 millions de francs CFA à travers les projets à impact rapide de la MINUSMA.

C’est au Tribunal de Grande Instance (TGI) que la première remise des kits d’hygiène et de prévention a eu lieu par la SAJP, en faveur des juridictions de la région, notamment des Justices de paix étendue de Diré, Goundam, Niafounké et Rharous. Elle entre dans le cadre de la campagne de planification, de prévention et de réponse à la pandémie de Covid-19, initiée par les autorités maliennes en collaboration avec la MINUSMA.

Le lot remis est entre autres composé de savons solides, de boîtes de gants médicaux, de thermo-flashs, de dispositifs de lavage de mains, de sceaux de 21 litres. « La pandémie de Covid-19 est une préoccupation mondiale qui requiert une action générale dans sa prévention comme dans son traitement. Nous recevons avec satisfaction ce geste de solidarité et d’accompagnement de la MINUSMA qui nous aidera à stopper toute éventuelle propagation du virus dans nos services » a dit Broulaye SAMAKE, Président du Tribunal de Tombouctou.

La seconde remise concerne le projet de renforcement des capacités de l’Hôpital régional de Tombouctou. Il a été parrainé par la Division des Affaires civiles et financé à hauteur de 24 millions de francs CFA, à travers un projet à Impact rapide de la MINUSMA. Il permettra à la structure hospitalière de faire face aux besoins prioritaires dans la gestion contre la Covid-19.

Le matériel réceptionné est composé d’extracteurs d’oxygène, de respirateurs, d’aspirateurs, de moniteurs multi-paramètres, de barboteurs d’oxygène, de saturomètres portatifs ainsi que de lits de réanimation et de matelas. Selon Ibrahim COULIBALY, le Directeur adjoint de l’hôpital, ce matériel de pointe est d’une importance inestimable. « Il contribuera en toute évidence dans la prise en charge des malades de la Covid-19 et renforcera le dispositif de lutte contre la maladie » a-t-il déclaré.

La représentante du Chef de Bureau de la MINUSMA par intérim, Nouran RIDLING a réitéré la disponibilité de la Mission onusienne à œuvrer aux côtés des autorités maliennes dans le combat contre cette pandémie. « Dès la confirmation des premiers cas au Mali, la MINUSMA s’est mobilisée pour travailler avec les autorités maliennes afin de contenir la propagation du virus » a-t-elle souligné.

Pour rappel, le 20 juin dernier, la MINUSMA a remis quatre tonnes d’équipements et matériels médicaux d’une valeur de 272 millions de francs CFA aux autorités administratives et sanitaires des régions de Tombouctou et Taoudéni. Depuis, plusieurs actions de ce type ont eu lieu.

Infos MINUSMA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page