Société

Quiétude de l’école : Le front commun du ministre Konaté et de la synergie des syndicats

Le ministre de l’éducation, Pr Doulaye Konaté a rencontré les syndicats signataires du 15 octobre, autour des grandes préoccupations de l’heure. C’était le vendredi 8 janvier 2021, dans les locaux dudit département.

Les préoccupations des syndicats portent sur la relecture du cadre organique des académies et des CAP, la nouvelle formule de l’ENSUP, la lenteur des procédures d’avancement des fonctionnaires des collectivités, la situation des enseignements dans les zones d’insécurité entre autres.

Il se trouve que le département de l’éducation nationale et la synergie sont sur la même longueur d’onde, en cela que le premier a connaissance de la majeure partie des difficultés que connait le second.

De leurs échanges, il ressort que le problème de retard dans le traitement des salaires a été fortement mentionné. Sur le sujet, le département s’est maintes fois investi pour éviter de telles situations, dit le ministre.

Pour une prise en charge efficace et dans les délais contraints, le prof Konaté a demandé aux enseignants de faire remonter les informations à temps ; ce qui n’est pas toujours le cas.

Face à l’ouverture prochaine des classes, le chef du département, le ministre Konaté a sollicité la synergie pour les dispositions à prendre contre la propagation du coronavirus. Les enseignants se sont engagés à le faire parvenir par écrit.

Par ailleurs, le Pr Doulaye Konaté a invité ses collaborateurs à un rapport de confiance avec le département. De même il a souhaité l’instauration d’un cadre de concertation régulier entre les deux pour anticiper les problèmes et avoir un esprit de corps pour l’épanouissement du système éducatif malien. Cette approche permettra, dit le ministre de l’éducation nationale, de mieux préparer la rentrée scolaire du 25 janvier prochain.

Bamory Camara

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page