Santé

Covid 19 : « Kénéya Kènè » pour stopper la maladie à Coronavirus au Mali

« Kénéya Kènè » est une émission réalisée par la CASA, en
collaboration avec delta-news. L’objectif est de donner plus
d’informations aux maliens sur la situation de la maladie à
coronavirus dans notre pays.
Selon Oumar Konaké, présentateur de l’émission, elle est consacrée à
l’analyse des données hebdomadaires sur la situation des personnes
touchées par la COVID-19 au Mali.
Pour ce second numéro de l’émission Kènèya Kènè, c’est la situation de
la Covid de la semaine du 4 au 10 janvier 2021, qui a été traitée.
Nous retenons que le nombre de personnes qui ont été infectées au
cours de cette semaine est de 347 nouveaux cas. Dans la même
semaine, il y a eu 20 décès.
Sur l’ensemble du territoire national, 48 districts sanitaires sont touchés,
depuis le début de la COVID. 7600 personnes ont été infectées par le
coronavirus ; parmi celles – ci 5291 ont été guéris et 298 en sont mortes.
Le Dr Abdoulaye Keita, biologiste à l’INPS, donne des conseils pratiques
sur les gestes à faire à un cas de décès du Covid 19.
Le Dr Keita nous conseille, au nom de la santé, d’amener le corps d’une
personne décédée du Covid 19, pour des analyses. Un test est immédiat
fait. Cela permettra au personnel soignant de préparer le défunt pour un
enterrement sécurisé, respectant toutes les règles funéraires qu’il soit
musulmanes ou chrétiennes.
Des personnes sont identifiées et formées à cet effet. Ils interviennent
dans le cadre d’un comité qui s’appelle Comité de Prévention et de lutte
contre les Infections, ajoute Dr Keita.
Le Dr Keita nous conseille aussi de vivement porter des masques lors
des funérailles, afin d’infecter des cas de surinfection. Et d’utiliser les
sacs mortuaires pour sécuriser les cadavres.
Moriba Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page