La Une

Mali : Des enfants soldats engagés par les groupes terroristes

Lors de l’attaque terroriste perpétrée contre les Famas et ses partenaires par les groupes armés terroristes au centre du pays dans la zone de Boulkessi le samedi passé, les Forces Armées Maliennes ont fait le constat que les enfants soldats étaient en première ligne dans le combat.

Dans un communiqué publié ce mardi 26 janvier 2021, le chef d’Etat-Major des Armées dénonce cet état de fait de crime de guerre perpétré par les GAT.

Dans le communiqué, il ressort que lors des attaques perpétrées contre les Famas appuyées par les Forces conjointes de G5-Sahel dans la zone de Boulkessi et le poste de Sécurité de Mondoro, des enfants soldats étaient en première ligne des combats.

Le chef d’Etat-Major des Armées dénonce fermement cet état de fait et rappelle que l’emploi des enfants soldats comme combattants est un crime de guerre.

En effet, dans l’attaque de Boulkessi du 23 janvier passé, la première vague des terroristes était composée d’enfants soldats qui devaient monter à l’assaut ; suivis des terroristes pour le combat ultime.

Il dira que le recours aux enfants soldats relève de la pire des ignominies de la part des terroristes qui ne respectent en rien le droit des conflits armés.

Moriba Camara

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page