La Une

Police Nationale : le nouveau DG de la police engage ces hommes à une collaboration franche avec la population

La traditionnelle conférence de presse de la police nationale a lieu le mercredi 3 février, dans la salle de conférence de la direction générale de la police nationale. Elle était animée par le nouveau DG de la police, le contrôleur Général de police, Soulaimane Traoré, en présence de plusieurs de ses collaborateurs.

A l’entame de son propos, le nouveau directeur général de la police, le contrôleur Général, Soulaimane Traoré a laissé entendre qu’il a été investi à ce poste, il y a seulement 30 jours. Malgré ce laps de temps, des succès ont été remportés dans ces dernières semaines par plusieurs commissariats dans la lutte contre le banditisme. Parmi ces commissariats, il a cité les commissariats du 2ème, 7ème  et 13ème arrondissements qui ont donné suite à l’arrestation de plusieurs délinquants et des saisies importantes de matériels et d’objets volés. Et d’ajouter que le 12ème arrondissement a interpellé deux braqueurs et arrêté trois trafiquants d’armes artisanales avec un PA, des fusils de chasse, des accessoires de PM et des machines servant aussi à leur fabrication. Selon le contrôleur général, ces différentes actions témoignent de la volonté de son staff d’éradiquer la délinquance dans la ville de Bamako et sur le territoire national. A ses dires, pour que ce combat soit mené à bien, le personnel de la police a besoin de la formation permanente, car la criminalité a beaucoup changé ces dernières années. En plus des braquages, des agressions physiques, les différents trafics d’armes, de drogue et de cigarettes, la police devrait faire face à une cybercriminalité sur l’internet et les réseaux sociaux, a-t-il indiqué. Selon le patron de la police malienne, au cours de cette année, il y aura un recrutement de 3250 élèves sous-officiers qui seront chargés du maintien d’ordre. C’est ainsi qu’il  dira que l’insécurité et la peur doivent changer de camp, la police doit être le cauchemar des délinquants et des criminels. « La sécurité et l’ordre public ne sont pas que l’affaire de la seule police, mais c’est l’affaire de tous », a-t-il déclaré. Le DGPN a enfin lancé un appel pressant à la population de l’accompagner dans cette mission essentielle qui est la sécurité des personnes et de leurs biens.

M Camara

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page