La Une

Face à la détresse d’Aguel Hoc : Le cri de cœur d’un ressortissant

Un village malien vient d’être rayé de la carte! À Aguel Hoc, il ne reste plus que des habitations, les habitants, affolés par les répressions dont ils sont victimes s’exilent comme ils le peuvent. 

Hier, il ne restait que cinq familles dans le village selon plusieurs sources. C’est le sauve-qui-peut: destination Kidal ou encore l’Algerie. 

Les populations civiles n’étant ni épargnées par les groupes radicaux, ni par les forces internationales ont décidé de quitter chez elles. 

Des audios attribués aux groupes radicaux demandent clairement aux habitants de quitter auprès des camps de la Minusma. 

De l’autre côté, à chaque fois qu’il y a attaque contre les tchadiens, ces derniers instaurent un climat de terreur dans le village. 

Les habitants las d’être pris pour cibles, fatigués d’être le souffre-douleur et des radicaux et des tchadiens ont préféré trouver refuge ailleurs.. 

Aguel hoc se vide dans l’indifférence totale de la communauté nationale et internationale. Même les ministres issus de la région font mine de rien savoir! 

Les habitants les plus pauvres, ceux qui n’ont pas les moyens d’aller loin, se réfugient dans les brousses aux alentours sans eau et sans nourriture! Pris en tenailles, ils perdent tout! 

Allah vous vienne en aide!!! 

C’est ça aussi ce pays, la compassion à géométrie variable! 

M.ASSORY

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page