La UnePolitiqueSociété

Atelier de validation sur le genre au Mali : Un profilage pour mieux approfondir l’égalité entre l’homme et la femme

L’atelier de validation du rapport sur le profil genre du Mali a eu lieu au Centre International de Conférence de Bamako (CICB), sous la houlette du secrétaire général du ministère de la femme, de l’enfant et de la famille, Sayon Doumbia  et de l’assistante du projet (PAGE-PG), Fatoumata Dagamaissa. 


Selon le Secrétaire général du ministère de la femme, de l’enfant et de la famille, Sayon Doumbia, cet atelier national du rapport d’élaboration du profil genre du Mali est organisé par le MFEF avec l’appui technique et financier de la BAD. Il dira que le Mali est engagé dans le cadre de l’agenda 2063 de l’ONU qui implique les informations actualisées de tous aspects de la vie sociale et économique.  L’élaboration du profil genre du Mali s’inscrit donc dans la matérialisation de l’exigence de disposer des données actualisées sur les rapports de genre qui structurent les dynamiques sociales, économiques et politiques afin de fonder le processus décisionnel en opportunité. Il a laissé entendre que le profil genre du Mali est un document important qui a pour but d’analyser de manière approfondie l’égalité de genre entre l’homme et la femme face aux opportunités d’implication aux différentes aspects de développement ainsi que le rôle des femmes et leur autonomisation dans les efforts de développement national. A ses dires, il permettra de fournir des données vérifiées par  sexe et de données spécifiques au genre qui constituèrent des éléments d’analyse pour le gouvernement du Mali afin qu’il oriente ses programmes et politiques liés aux genre. Ce profil genre permettra aussi d’identifier et d’accorder la priorité à des actions ciblées à même d’impacter le plus grand nombre d’hommes et de femmes pauvres sur le territoire national. Il a indiqué que le profil genre du Mali sera utile aux économistes et aux spécialistes sectoriels et servira de base de données au dialogue sur le l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes. Pour sa part, l’assistante du projet PAGE-PG, Fatoumata Dagamaissa a fait savoir que le projet de profil genre est financé sous forme de don par la BAD à travers le Fonds Africain de Développement (FAD) pour un montant de 803 272 000 de FCFA. Dans ce projet, madame Dagamaissa a indiqué que ce projet constitue quatre composantes et cinq structures bénéficiaires dont le ministère de la femme de l’enfant et de la famille. L’assistante du projet PAGE-PG a expliqué que l’élaboration du profil genre au niveau national est un processus inclusif avec la participation active de l’ensemble des acteurs pertinents nationaux et des partenaires au développement présents au Mali. A l’en croire, avec le financement de la BAD et des organisations du système des nations unies dont l’ONU femmes et l’appui technique du MFEF, deux experts dont un international et un national ont été recrutés pour faire une analyse approfondie du profil genre du Mali. 


Moriba Camara

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page