Économie

Coopération Mali-FMI : Plus 5,96 milliards de FCFA pour contrer les méfaits de la COVID-19

Le gouvernement de la transition est dans un souci de rareté de ressources financières ; c’est pourquoi le chef de l’hôtel des finances secoue toutes les branches nécessaires pour trouver des solutions aux besoins pressants du pays. Dans cette dynamique, le conseil d’administration du FMI vient d’approuver six mois d’allègement immédiat du service de la dette du Mali. L’information a été donnée dans un communiqué publié le mercredi 3 novembre 2020.

Publié dans un communiqué le weekend passé, le conseil d’administration du Fonds monétaire international a approuvé, le 30 octobre dernier, une deuxième tranche de six mois d’allègement du service  de la dette du Mali, dans le cadre du fonds pour la maitrise et le soulagement des catastrophes. Le FMI a fait savoir que cet allègement du service de la dette du Mali, permettra de libérer des ressources financières rares, pour continuer à renforcer la capacité de soins médicaux du pays et lutter contre les retombées sociales et économiques de la pandémie de la COVID-19.

Le Fonds monétaire international, dans son communiqué, précise que cette deuxième tranche va permettre le décaissement de subventions pour le paiement du service de la dette éligible impayé au FMI du 14 octobre 2020 au 13 avril, estimé à 10,59 millions de dollars.

Cet allègement permettra au Mali d’économiser une somme estimée à environ 10,59 millions de dollars, soit environ 5,96 milliards de FCFA. Cet argent sera utilisé pour les dépenses urgentes, notamment la lutte contre les conséquences économiques et sociales de la pandémie de la COVID-19, déclare le communiqué.

M C

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page