Société

Centre du Mali : La jeunesse Dogon vent debout contre l’insécurité résiduelle

L’Association des jeunes Dogon du Mali (AJDM) a tenu une conférence de presse pour expliquer le rôle de la jeunesse dans la résolution de la crise au centre du Mali. C’était le samedi 7 novembre 2020, au siège de la Centrale syndicale des travailleurs du Mali (CSTM) à Bamako. La conférence était animée par le président de ladite association, Edmond Poudjougou, en présence de plusieurs membres de l’Association.

Selon Edmond Poudjougou, l’Association des Jeunes Dogon du Mali prévoit une série de rencontres avec les autorités de transition pour faire des propositions de sortie de crise dans les 4 cercles qui recouvrent le pays dogon.

Poudjougou a laissé entendre que dans les jours à venir, des délégations se rendront dans toutes les zones martyrisées pour établir le dialogue entre les différentes communautés.

Le secrétaire général de l’AJDM, Yaya Bamadio a ajouté que depuis 2012, le Mali est durement éprouvé par cette crise multidimensionnelle, avec son cortège de tueries, de massacres, des milliers de déplacés.

En 2017, il dira que cette crise s’est déplacée du nord au centre du Mali, sous la couverture d’un conflit intercommunautaire. Cela s’est soldé par de graves faits comme les tueries de masse, les vols de bétail, la fermeture des milliers d’école, les assassinats ciblés, etc.

Au nom de l’AJDM, Bamadio a appelé la jeunesse dogon de tous les bords, à se dresser comme un seul homme pour dire halte à la violence au centre. Cette jeunesse du centre lance un appel pressant aux partenaires du Mali, au gouvernement et à tous les acteurs intervenants dans cette crise, de fumer enfin le calumet de la paix, dit -il.

L’occasion était aussi bonne pour l’AJDM de témoigner la disponibilité de ses membres dans la lutte contre la COVID-19 au centre du Mali.

Pour le retour à la paix au centre, l’Association propose de promouvoir le dialogue et de bannir les discours de haine.

M C

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page