Politique

Transition : Des résultats encourageants en dépit des difficultés

Malgré les difficultés liées à la crise multidimensionnelle que connaît le Mali, les autorités de la transition arrivent à obtenir des résultats encourageants.

Le samedi 5 décembre 2020, le dernier organe de la transition a été mis en place. Le CNT, c’est de cet organe qu’il s’agit, est composé de l’ensemble des forces vives de la nation ; à savoir les partis et groupements politiques, les forces armées de sécurité, la société civile, les groupes signataires de l’accord de paix, organisations de défense de droits de l’homme, syndicats et maliens de l’extérieur, etc.

A cet effet, le gouvernement de transition s’est attaqué au front social, en forte ébullition.

Là, disons que les choses ont bougé. Acte de haute portée symbolique, les autorités de la transition sont parvenues à ramener l’UNTM sur la table de négociation.

A en croire de sources bien introduites, le gouvernement et l’UNTM sont en passe de trouver un accord par rapport aux revendications de la centrale syndicale sus citée.

Autre avancée non négligeable à signaler est le fait que depuis la chute du président d’IBK, la transition est arrivée à faire la paix avec les enseignants, par rapport au très brulant article 39 ;  mettant fin à 6 mois de grève dans le secteur de l’éducation.

Côté sécuritaire, la situation semble en amélioration progressive, en témoignent les succès qu’engrangent les Famas sur le terrain.

En tout cas, 5 mois après le début de la transition, les maliens commencent à voir du positif dans les actes posés par le gouvernement, sous le leadership du président Bah N’Daw.

B Camara

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page