Société

Mali : Avocats Sans Frontières s’attaquent aux violences basées sur le genre

L’Institut National de Formation Judiciaire a abrité le lundi 18 janvier 2021, un atelier de formation de 2 jours sur le renforcement des techniques de prise en charge des victimes de violences basées sur le genre.

Selon la représentante de l’Avocats Sans Frontières France, Françoise Bastien, l’objectif de cette formation est de former un pool de formateurs, capable d’animer des sessions de renforcement en matière de VBG. Et de constituer un vivier d’acteurs locaux ayant une expertise dans l’ingénierie de la formation. Elle a fait savoir que le projet concerne Koulikoro, Gao plus le district de Bamako.

Après leur formation, les formés auront à charge d’outiller les para-juristes, les médecins et les acteurs de la chaîne pénale sur l’ensemble du territoire national.

Le président de l’Avocats Sans Frontières Mali, Me Seydou Doumbia a précisé que ces formateurs seront aussi chargés d’identifier les victimes de violences basées sur le genre dans les trois régions ciblées, afin de les aider à avoir une réparation judiciaire et sociale.

Et d’ajouter que ce projet mène des actions de plaidoyer pour l’adoption d’une loi incriminant les violences basées sur le genre au Mali.

Le projet est financé par l’Union européenne.

Moriba Camara

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page